Image Image Image Image Image
  • Vlaams
  • Nederlands
  • English
  • Deutsch
  • Français
  • עברית
Scroll to Top

To Top

Pourquoi l’angle d’ouverture de l’éclairage est-il important ?

On 12, Mar 2014 | No Comments | In Conseils et Astuces Éclairage, Conseils Techniques | By Steven Roziers

L’angle d’ouverture de l’éclairageL’angle d’ouverture (également appelé angle de rayonnement ou faisceau lumineux) quantifie la mesure dans laquelle la lumière d’une source d’éclairage est diffusée. Un angle d’ouverture est donc exprimé en degrés. Un angle d’ouverture est toujours mesuré sur une source lumineuse, et pas sur l’armature (l’appareil dans lequel se trouve la source lumineuse). Pour éclairage LED, l’angle d’ouverture est cependant indiqué souvent sur l’armature parce que la source lumineuse est installée fixement dans l’armature. L’angle d’ouverture que vous choisissez dépend surtout de l’application pour laquelle est utilisé l’éclairage.

Angle d’ouverture réduit ou important suivant le but de l’éclairage

Éclairage d’accent à LED hal

Éclairage d’accent à LED

Un angle d’ouverture réduit avec un faisceau lumineux étroit convient plutôt pour l’éclairage localisé ou d’accent. Avec un petit angle d’ouverture, vous pouvez éclairer de façon efficiente des surfaces compactes sans trop de « pollution lumineuse » du reste de la pièce. Par exemple, pour mettre en exergue un ornement, une sculpture ou une plante avec un spot d’accent.

 

Les angles d’ouverture plus importants conviennent pour les applications générales d’éclairage. Un éclairage général exige une lumière répartie de façon uniforme, sans trop de contraste entre lumière et obscurité. Disons que l’éclairage général est la lumière qui est indispensable pour profiter de la fonctionnalité de la pièce.

Comment mesure-t-on l’angle d’ouverture ?

L’angle d’ouverture du faisceau lumineux est mesuré à partir du point où la source lumineuse produit son intensité lumineuse maximale (le centre) jusque là où la source lumineuse donne encore 50 % de lumière. Cela signifie que pour un spot avec un angle d’ouverture de 30°, il y a toujours une quantité de lumière qui tombe en dehors de ce cône. Cette lumière est également qualifiée de parasitaire.

angle d’ouverture de l’eclairage

Un faisceau lumineux plus nettement défini avec les LED

strakke lichtbundels LED

Faisceaux lumineux nettement définis de LED

Il faut cependant tenir compte du fait que le faisceau lumineux visible peut varier selon le type de source lumineuse. Ainsi, les faisceaux lumineux de l’éclairage à LED sont plus nets et ponctuels. Le LED produit uniquement de la lumière dans le faisceau lumineux, et il n’y a donc que peu de « lumière parasite » (la lumière qui se diffuse en dehors du cône de lumière propre ou de l’angle d’ouverture).

 

 

Plus de lumière parasitaire avec les lampes halogènes et économiques

Lumière parasitaire diffuse d’un éclairage à néont

Lumière parasitaire diffuse d’un éclairage à néon

Les lampes halogènes dégagent plus de lumière parasite. Enfin, les lampes économiques et les lampes au néon dégagent la lumière la plus diffuse. À côté de leur faisceau lumineux, elles projettent encore une grande quantité de lumière diffuse qui reste tout juste inférieure au dégagement lumineux de 50 %. La lumière est très diffuse, avec comme conséquence que les ombres sont beaucoup moins nettes sous ce type de lumière. Les ombres moins nettes rendent donc les lampes économiques et au néon idéales pour l’éclairage de travail. La plupart des espaces de bureaux et magasins sont éclairés de cette manière.

sources lumineuses avec angle ouverture identique

Le faisceau lumineux doit donc être choisi sur la base de l’objectif d’éclairage. Remarquons cependant qu’un spot halogène avec un angle d’ouverture de 30° ne donne pas la même lumière qu’un spot à LED de 30°. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à laisser une question dans les commentaires !

Tags | ,

Share your thoughts with us!